Accueil » Les fruits rouges

Les fruits rouges

On les savoure lentement du bout des doigts dans l’espoir que ça ne finira jamais. Dans notre région, les fruits rouges (fraises, framboises groseilles, myrtilles, cassis) n’ont jamais tant eu la cote. On en trouve de toutes sortes un peu partout.

Fruits rouges, le nord n’a pas à rougir !

Saviez-vous qu’avec 27 % des surfaces cultivées de l’hexagone, les Hauts-de-France sont la première région productrice de groseilles (1) ? Réponse : non, forcément. Qu’on se le dise, la vallée du Rhône et l’Occitanie n’ont pas le monopole des fruits ! Dans le nord, on sait faire pousser les fraises, les framboises et surtout le duo myrtilles-cassis qui pèse pour plus de 50 % de la récolte régionale de fruits rouges. Si l’on devait caricaturer les bassins de production, l’Oise serait un verger de cassis, l’Aisne un framboisier géant, le Nord-Pas-de-Calais une mosaïque de fraisiers – dont la célèbre fraise de Samer – et la Somme un panier de tout ça.

Les fruits rouges, stars des circuits courts

A l’approche de l’été, on observe de curieuses transhumances un peu partout en région. Courtes (entre 5 et 10 km), fréquentes (toutes les semaines) et toujours familiales, elles convergent toutes vers un même but : la cueillette libre de fruits rouges chez le maraîcher. En plein champ ou sous serre. Prendre une brouette, la remplir de barquettes de fraises et de framboises, assister à la pesée. Ce rituel qui compte de plus en plus d’émules démontre à quel point fruits rouges et circuits courts sont liés. Stars des étals, les fruits rouges incarnent mieux que quiconque l’expression « du producteur au consommateur ». Marchés, boutiques à la ferme, Amap (2) : le frais se récolte à la source si l’on peut dire. Et au regard de l’engouement qu’elle génère, on y revient souvent…

 

Le premier dimanche de juillet à Noyon (Oise) a lieu l’emblématique marché aux fruits rouges où se donnent rendez-vous pas moins de 150 producteurs régionaux. On y savoure des fruits mais aussi leurs dérivés. Des confitures, des sirops, des pâtes de fruits, des coulis et bien sûr des sorbets estivaux.

Où ?

A Noyon (60)

Quand ?

1er week-end de juillet

Fête

Marché aux fruits rouges

 (1) Chiffres AGRESTE, statistique, évaluation et prospective du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. (2) Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne

Titre SEO friendly à apposer ici et à dupliquer si besoin

D’autres pépites à découvrir

Découvrir d’autres produits du terroir

Trouvez le point de vente le plus proche de chez vous

Je trouve ma boutique

Trouvez les produits près de chez vous avec

D’autres pépites à découvrir

Découvrir d’autres produits du terroir

Trouvez le point de vente le plus proche de chez vous

Je trouve ma boutique

Trouvez les produits près de chez vous avec